L’importance de créer une marque éthique et sociale.

Vous entendrez souvent dire que l’un des buts d’une société est de réaliser des profits pour la pérenniser ou reverser des dividendes à ses actionnaires. Bien entendu, une entreprise nécessite d’être rentable. Elle doit produire de la valeur, dans l’objectif de faire des bénéfices. Mais pas que… Du moins pas pour tout le monde.

L’éthique : au cœur des marques sociales et engagées

Depuis quelques années, l’entrepreneuriat social est au cœur des mentalités. C’est une façon engagée d’entreprendre qui met l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Il y a plusieurs façons de faire de l’entrepreneuriat éthique ou social.

Ethiquement, une entreprise peut choisir de l’être par plusieurs moyens : en luttant contre le gâchis, en s’engageant contre les discriminations, en défendant l’écologie à l’exemple de la lingerie bio sortie il y a quelques années par Stella McCartney, et donc plus respectueux de l’environnement. Souvent l’entrepreneuriat éthique impacte de façon positive le monde qui l’entoure, et devient dès lors, de l’entrepreneuriat social.

Stella McCartney, créatrice de la marque portant son nom

Le cas de la marque Giulietta Bossi

Pour ma part, j’ai choisi de créer ma propre marque de mode avec l’un de mes meilleurs amis. Sensible à la portée entrepreneuriale d’une nouvelle entreprise, Nous avons créé Giulietta Bossi en lui inculquant de réelles valeurs éthiques et sociales.

Tout commence par le choix de nos fournisseurs. En travaillant avec des artisans en France pour le façonnage de nos métaux précieux, nous contribuons à soutenir le travail artisanal. Ainsi toutes les boucles en argent massif et en or 18 carats de nos bracelets en cuir sont confectionnées à la main par notre joaillier parisien. Certes cela nous coûte plus cher à produire mais c’est un choix que nous avons fait. D’une part pour la qualité de nos fermoirs, d’autres parts pour contribuer à soutenir le « made in France ». Même si beaucoup de personnes ne sont pas réellement sensibles à ce « made in France », c’était très important pour nous de le faire, et c’est bien ça l’essentiel.

 

3

 

En effet de nombreuses marques de luxe ont délocalisé leurs productions dans des pays où la main d’œuvre est à bas coût. Ce qui ne les empêche pas de vous vendre tout de même du « made in France », pourvu que la dernière transformation ait eu lieu en France (l’apposition de l’étiquette par exemple). Mais cela est un autre sujet.

Par conséquent de très nombreux joaillier et artisans en France et notamment à Paris ont fermé suite à cela. Il en reste tout de même une poignée, la majorité située dans le quartier parisien historique le Marais.

Pour vous donner un exemple : il y a 15 ans, notre joaillier employait plus de 90 personnes dans son atelier en France. Aujourd’hui à cause des délocalisations des grandes marques de luxe, parties travailler avec des fournisseurs étrangers, notamment en Asie, son atelier ne se compose plus que de 7 personnes. Nous sommes donc très fiers de travailler encore avec lui et de le soutenir.

Notre engagement social

Par ailleurs nous avons fondé notre marque sur un concept fort : Nous voulons concilier esprit d’entreprise et volonté de rendre l’économie plus humaine, rentabilité et partage des richesses. Et montrer qu’une marque de mode haut de gamme peut très bien se concilier avec des valeurs sociales. En effet 30% des bénéfices réalisés sont reversés à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque, une association s’occupant de soigner les maladies du cœur d’enfants défavorisés dans le monde.

5

Photo : Sophie Anita

 

Notre constat a été très simple : Si nous faisons des bénéfices, cela signifie que l’entreprise est prospère et qu’elle en a les moyens. Partager les richesses, si nous le pouvons, nous semblait important. C’est une façon de contribuer à notre échelle à une économie plus juste.

Mais nous avons voulu aller plus loin.

C’est pour cela, qu’en partenariat avec l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque, nous avons créé un nouveau bracelet pour femme en argent massif et bien entendu réalisé à la main par notre joaillier parisien.

6

7

Bracelet « Amore », fait à la main par notre joaillier parisien

Tous les bénéfices de la vente de ces bracelets sont reversés à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Nous lançons cette nouvelle campagne sur la plateforme Ulule, 1er site de financement participatif européen.

Nous voulons faire une action concrète de notre partenariat avec eux. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette belle opération, n’hésitez pas à visiter notre campagne sur Ulule : www.ulule.fr/giuliettabossi/

 

Nicola Biasioli, Président et cofondateur de la marque Giulietta Bossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master